Aucune donnée personnelle à remplir.
Juste 7 questions courtes pour tester vos connaissances et monter en compétences pour prendre les bonnes décisions.
 

1/ Quand on achète une cartouche d’encre, on peut (à peu près) savoir à l’avance combien d’impressions elle va pouvoir faire.

 
 

Vrai

   

Les cartouches d'encre laser et jet d'encre répondent à des normes précises.

   

Une de ces normes correspond au nombre de pages imprimées avec un taux de couverture de 5%.

   

Ainsi à chaque cartouche correspond un volume d'impression défini. Celui-ci apparait en général sur le site internet du constructeur.

   

Une cartouche pour imprimante jet d'encre familiale est prévue pour imprimer 100 à 1 000 pages selon le modèle.

   

Une cartouche pour imprimante laser est prévue pour imprimer 1000 à 40 000 pages selon le modèle.

2/ Pour la plupart des modèles d’imprimantes, on peut acheter une cartouche basse capacité ou une cartouche haute capacité.

       

Vrai

         

Pour les imprimantes laser comme les imprimantes à jet d'encre, les constructeur vous laissent souvent le choix entre deux types de cartouches, une cartouche basse capacité et une cartouche haute capacité.

     

Exemple pour une imprimante laser HP P2055DN, HP propose :

 

CE505A, cartouche 2 300 pages, prix de vente 80 € ht.

 

CE505X, Cartouche 6 500 pages, prix de vente 135 € ht.

     

Exemple pour une imprimante jet d'encre HP OfficeJet 6230, HP propose :

 

Modèle 935, cartouche 400 pages, prix de vente 12 € ht.

 

Modèle 935XL, cartouche 825 pages, prix de vente 15 € ht.

     

- La cartouche fournie dans l'imprimante lors de son achat est généralement une cartouche basse capacité.

 

- Les cartouches haute capacité coutent un peu plus cher, mais impriment beaucoup plus de pages, au final, elles sont bien plus économiques.

     

Ces règles sont valables chez HP, mais également chez les autres constructeurs :

   

Samsung, Brother, Lexmark...

 

3/ Plus l’imprimante est petite, plus son coût à la page est faible.

FAUX

 

En général, c'est même le contraire car plus l'imprimante est grosse, plus sa cartouche d'encre sera grosse. Le principe est le même que celui d'une canette de coca...

 

Une canette de 33cl coûte 0.50€ pour 1.5 verres de 20cl, soit 0.33 € le verre.

 

Une bouteille de 1L coûte 1,40€ pour 5 verres de 20cl, soit 0.28 € le verre.

 

Une bouteille de 2L coûte 2€ pour 10 verres de 20cl, soit 0.20 € le verre.

 

Pour un verre de coca comme pour une impression, plus le contenant est important, plus on réalise d'économies. En général plus l'imprimante est grosse plus elle est économique.

4/ Entre deux modèles d’imprimantes, le coût de revient des impressions peut varier de 1 à 10.

 

Vrai

 

A la base tout dépend de la cartouche correspondant à votre modèle d'imprimante, de son prix d'achat et du nombre de pages qu'elle peut imprimer.

     

Une cartouche pour une petite imprimante jet d'encre peut coûter 15€ pour une capacité de 200 pages, soit un coût à la page de 15€/200 pages = 0,075€ par page

 


   

Une cartouche pour imprimante laser haut de gamme peut coûter 200€ pour une capacité de 24 000 pages, soit un coût à la page de 200€/24 000 pages = 0,008€ par page.

     

Ainsi une imprimante à jet d'encre qui utilise des cartouches qui coûtent seulement 15 € peut à l'usage être 10 fois moins économique qu'une imprimante laser qui utilise des cartouches qui coutent 200€.

5/ Une impression couleur coûte en moyenne 10 fois plus cher qu’une impression noir.

 

Vrai

 

- Une impression couleur utilise 4 encres de base (cyan + magenta + jaune + noir). L'imprimante puise dans les 4 cartouches pour imprimer en couleur.

 

- A volume égale, les constructeurs vendent les cartouches d'encre couleur en moyenne 2 fois plus cher que les cartouches d'encre noir.

 

Ces deux facteurs réunis font que tous modèles d'imprimantes confondus (constructeur, technologie...), l'impression couleur est 5 à 10 fois plus couteuse que l'impression noire.

6/ Pour chaque modèle d’imprimante il est possible de calculer un coût à la page théorique.

 

Vrai

 

Suivant ce qui a été développé précédemment, il est possible de calculer un coût à la page noir et un coût à la page couleur pour chaque modèle d'imprimante (jet d'encre et laser).

 

Le résultat obtenu est théorique et ne tient pas compte du coût de la maintenance ou d'éventuels consommables complémentaires (tambours, développeurs, têtes d'impression...).

 

Néanmoins, les coûts à la page ainsi obtenus (et jamais indiqués par les constructeurs) vous indiquerons quel modèle est économique et quel modèle sera un gouffre financier.

7/ Plus l’imprimante est petite (une imprimante monofonction, pas un photocopieur), plus elle est facile à dépanner.

 

Faux

 

 

 

Sur une petite imprimante tous les composants sont entassés et leur démontage peut prendre des heures. De plus, les composants sont petits, fragiles et leur durée de vie est faible.

 

 

 

Les petites imprimantes ne sont tout simplement pas conçues pour être réparées. Si on décide quand même de les réparer, leur réparation coûtera plus cher que leur remplacement par un modèle équivalent neuf. Au final, elle sont "jetables", ce qui finit par couter cher... et n'est pas écologique.

 

 

 

Sur une grosse imprimante les pièces sont aérées et leur accès pour le technicien est aisé. Les pièces sont plus grosses, plus robustes et leur durée de vie est plus longue. Les pièces d'usure (patins, fours, courroies...) sont conçues pour que leur remplacement soit fait rapidement et sans outil.

 

 

Question suivante

Avant d'acheter votre nouvelle imprimante, souvenez-vous...


La première économie se trouve dans le choix de l'imprimante, pas dans le pourcentage de remise obtenue sur son prix d'achat ou sur celui des cartouches.


La deuxième économie est d'imprimer en couleur uniquement ce qui est nécessaire.